Aujourd’hui est la journée mondiale de l’Autisme où la couleur bleu est mise à l’honneur partout dans le monde.

Pourquoi le bleu ?

C’est l’association AUTISM SPEAKS, une organisation américaine dans le domaine scientifique et de soutien pour l’autisme qui a lancée l’opération « LIGHT IT UP BLUE », en français « Eclairez en bleu ». Cette idée fut reprise dans le monde entier ayant pour but de sensibiliser à l’autisme en illuminant de bleu, les monuments, les musées, les ponts, etc…

Pour le choix de la couleur bleu, il y a plusieurs explications :

  • « Le bleu c’est pour les garçons ! » En effet, il faut savoir que les troubles du spectre autistiques (TSA) sont 5 x plus présents chez les garçons (1/54) que chez les filles (1/252).
  • Couleur symbolisant le rêve et la vie, petit clin d’œil à « l’image » de l’autisme.
  • Couleur douce, apaisante et qui semble être appréciée par les personnes avec autisme, notamment pour calmer leurs angoisses.

Cette initiative d’inonder le monde en bleu peut être reprise et vécue de manière individuelle avec la suggestion récente du « TOUS EN BLEU ». Ainsi, chacun d’entre nous peut illuminer sa maison et/ou s’habiller en bleu ou encore porter un petit ruban bleu durant cette journée.

Mais au fait, c’est quoi l’autisme ?

L’autisme est un trouble neurodéveloppemental. Pour faire simple, cela se réfère au développement du cerveau et des voies de communication (synapses) entres les neurones et qui engendre des difficultés dans certains domaines (cognitifs, comportementales et sensoriels). Pour imager, le cerveau est notre ordinateur de bord et celui-ci est câblé au reste de notre corps (par exemple notre langage, notre mémoire, nos membres et nos sens). Le câblage est différent pour chacun d’entre nous. Toutefois, les personnes avec autisme ont certaines particularités et difficultés à « comprendre et interpréter » le monde qui nous entoure. Ils ont une vision et un fonctionnement simplement différent du nôtre.

Moi bizarre, et alors ?

Aborder, comprendre et connaître les outils adaptés aux troubles du spectre autistique sont essentiels pour s’occuper d’enfants avec autisme, sans nier l’importance d’une approche parentale bienveillante. Découvrir et apprendre leurs « différences » nous aide à mieux les comprendre, à s’adapter pour les aider, mais surtout nous élève à une grande humilité. Vous pouvez être et devenir un réel atout et soutien auprès de ces familles. Ils ont tellement de choses à nous apprendre…

Un symbole fort

La journée mondiale de l’autisme fut mise en place en 2008 par l’Assemblée Générale des Nations Unies. L’initiative d’inonder de bleu durant une journée notre quotidien a le mérite d’interpeller le grand public sur une question de société rarement évoquée.

L’autisme touche 1 personne sur 150 dans le monde. La France compte entre 400 000 et 600 000 personnes avec autisme, dont 25% sont des enfants.

Ce type d’action au symbole fort, partagé à l’échelle internationale permet de faire évoluer les mentalités…et les lois ! D’où leur importance.

Permettre aux personnes avec autisme et leurs familles de faire entendre leurs voix, et de rendre visible, leurs troubles, leurs handicaps, mais surtout leurs particularités, ceux qu’on refuse souvent de voir, permet de générer une action d’ampleur d’inclusion.

En conclusion

Se former ou simplement vouloir découvrir et en connaître davantage sur l’autisme et un premier pas pour développer le « Mieux Vivre Ensemble », mais pas que…

Ainsi, je vous invite à devenir acteur pour défendre et participer à l’amélioration de la reconnaissance et des droits des personnes avec autisme et leurs familles …et d’un côté…pourquoi pas en bleu ?

Anouck GRANET – Formatrice Art’incelle Formation

Anouck intervient en INTRA et dans le cadre du Parcours spécifique sur l’accueil et l’intégration des enfants porteurs de handicap en partenariat avec la CAF du Pays Audois.

Pour en savoir plus : 

OFFRES SPÉCIFIQUES

 et : http://www.caf.fr/partenaires/caf-de-l-aude/partenaires-locaux/enfance-jeunesse/je-propose-une-formation